Recherche

Réorienter les relations et le dialogue entre juifs et chrétiens

S. Wesley Ariarajah | 01.04.2018

L’auteur soutient qu’en continuant d’affirmer l’existence d’une relation spéciale entre le judaïsme et le christianisme, les chrétiens tombent dans le piège d’avoir à expliquer une religion en fonction de l’autre. À son avis, ils auraient une meilleure base de dialogue en laissant le judaïsme à lui-même et en le traitaient comme toute autre grande religion.[plus]

Le féminisme comme point de rencontre

Helene Egnell | 01.03.2018

Le féminisme a été un point de rencontre pour les femmes juives et chrétiennes, même si leur sororité a été aussi ambiguë que toute relation sororale. Depuis ses débuts, le féminisme religieux moderne a été un projet commun pour les juifs et les chrétiens – mais la théologie féministe chrétienne n’a pas toujours réussi à éviter les pièges de l’antijudaïsme chrétien classique. Toutefois, les efforts conjoints des féministes chrétiennes et juives peuvent revitaliser et offrir de nouvelles perspectives au dialogue judéo-chrétien.[plus]

Pas identique, pas « autre » comme n’importe quelle « autre »

Jeremy WORTHEN | 01.02.2018

Juifs et chrétiens s’adressent à Dieu à travers les psaumes, auxquels ils accordent une place centrale dans leurs traditions liturgiques respectives. Mais s’ils prient avec les mêmes mots, ils ne les investissent pas des mêmes significations. À la fois semblable et différente, une telle pratique montre que, pour les chrétiens, le judaïsme, est une religion qui n’est pas identique, mais qui n’est pas « autre » comme n’importe quelle « autre ».[plus]

Confession d’une œcuméniste juive

Deborah Weissman | 01.01.2018

Malgré les progrès réalisés jusqu’ici, juifs et chrétiens ont encore beaucoup apprendre les uns des autres à travers un dialogue spécifique qui n’empêche pas l’interaction avec d’autres fidèles abrahamiques et avec le reste de l’humanité.[plus]

La conférence de Seelisberg (1947)

Olivier Rota | 01.12.2017

Nous célébrons cette année le 70e anniversaire de la conférence de Seelisberg qui a marqué un tournant décisif dans les relations entre Juifs et chrétiens. Les documents d’archives et les témoignages examinés par l’historien Olivier Rota montrent cependant que la rencontre elle-même fut difficile, tout comme sa réception en milieu catholique.[plus]

Comme un pont sur l’eau trouble : vers un parcours d’amitié

Eewout van der Linden* | 01.12.2017

Les relations entre Juifs et Chrétiens ont longtemps été tendues et il est trop tôt pour dire que nous cheminons sur un parcours d’amitié. Mais un pont est en train de se construire au-dessus de ces eaux troubles sur lesquelles plane l’Esprit de Dieu. … [plus]

Une énigme vivante? Juifs, chrétiens et Nostra Aetate après 50 ans

Clare Amos | 01.11.2017

Nostra Aetate a encouragé le monde protestant à repenser sa compréhension théologique de la relation entre juifs et chrétiens. Mais les Églises non catholiques n’arrivent pas à parler d’une même voix du judaïsme, qui demeure « une énigme vivante » impossible à clarifier totalement. Et c’est bien ainsi.[plus]

Le retour du juif errant

Peter Colwell* | 01.10.2017

Le dialogue judéo-chrétien est confronté aujourd’hui à deux impératifs de justice inéluctables : combattre un antisémitisme chrétien profondément enraciné et défendre la cause des Palestiniens. Pourquoi peine-t-il à sortir de ce dilemme? Cette impasse tient en partie à l’absence d’appréciation théologique chrétienne adéquate des implications d’Israël comme réalité politique contemporaine et comme notion herméneutique et théologique. … [plus]

Une phénoménologie du monothéisme en relation : juifs, chrétiens et musulmans.

Reuven Firestone | 01.09.2017

Dans sa réponse à la question d’une « relation spéciale » entre le judaïsme et le christianisme, le prof. Reuven Firestone explore d’un point de vue phénoménologique le processus par lequel les deux sont devenus des monothéismes concurrents. Il montre également que l’islam s’est d’abord présenté comme une confirmation et une correction du judaïsme et du christianisme, avant de les rejeter. Il soutient enfin que nous avons aujourd’hui l’occasion de transcender les tendances absolutistes de nos traditions religieuses. [plus]

La Choah a-t-elle changé notre façon de « penser » Dieu?

Sharon Gubbay Helfer[1] | 01.06.2017

La Choah a-t-elle changé la façon de « penser » Dieu chez les Juifs? Après la dévastation impensable de la Choah, comment les Juifs pourraient-ils continuer à faire confiance au Dieu de l’Histoire, ce Dieu qui prend soin de son peuple élu? Comment est-il possible que le Tout-Puissant, qui peut faire ce qu’il veut, n’ait rien fait pour sauver les six millions de Juifs, y compris des enfants et des bébés innocents, qui ont été abattus par les Nazis? N’était-ce pas une trahison irréparable de l’Alliance qui liait le peuple juif à son Dieu? Comment ceux qui ont continué à pratiquer leur foi ont fait face à de telles questions? Ont-ils dû, et ont-ils pu, développer de nouvelles façons d’imaginer Dieu en conséquence? … [plus]